La lenteur du geste (2003)

Huile sur toile, projection vidéo, 244 x 322 cm, 2003, env. 3 minutes.

La lenteur du geste est une mise en abîme me mettant en scène en train de peindre ce qui forme l’écran de la vidéo projetée. Par ce court métrage vidéo sur toile, J’ai voulu faire se déployer une certaine mélancolie de l’état de la peinture vis-à-vis de l’univers en vitesse dans lequel nous évoluons, entouré de limites économiques, politiques, culturelles et sociales entièrement exacerbées. Pendant que se jouent les grands enjeux du monde, peut-on voir dans le fait de faire de l’art une forme de résistance, une abdication, un discours en retrait?

Lenteur1_martinbureau.com

Lenteur2_martinbureau.comLenteur3_martinbureau.com

Haut de page